Les Terreurs de Saint-Denis

Les Terreurs de Saint-Denis sont de redoutables jeunes rôdeurs, amateurs des attaques nocturnes dans des lieux déserts, sur des passants ou des voitures. Ils avaient pour habitude, un peu contraire à leurs homologues des quartiers voisins, d’attaquer les ouvriers le jour de leur paye. Argent, montre, porte-monnaie, ils ne laissaient pas grand-chose à leurs victimes. Il y avait aussi parmi eux, des cambrioleurs, qui traînaient vers Pierrefite, Enghein et Noisy-le-sec, et mettaient à sac des bureaux de tabac, des cafés, des épiceries, des vendeurs de bicyclettes et même des usines.

Les Terreurs de Saint-Denis