Les Coeurs d'Acier de Saint-Ouen

Les Coeurs d’Acier de Saint-Ouen étaient en constante guerre de bande, autant contre le gang de Montmartre, à qui ils donnaient rendez-vous régulièrement pour en découdre, que contre des quartiers plus éloignés, comme les Bicots de Montparno, situés de l’autre côté de la Seine. Cette rivalité permanente avec les bandes les plus en vue de la capitale était souvent due à un bout de terrain ou à une femme. Les membres des Coeurs d’Acier de Saint-Ouen sont nombreux et leurs âges varient beaucoup, les ainés recherche des jeunes à enrôler, pour les former au vol et aux attaques nocturnes. Les Coeurs d’Acier portaient un tatouage avec trois petites étoiles sur leur main gauche, entre le pouce et l'index, un signe distinctif qui leur permettait de se reconnaître entre eux. Cette bande avait aussi les faveurs de Casque d’Or, qui flirtait avec quelques chefs de gangs des quartiers nord.

Les Coeurs d'Acier de Saint-Ouen