Les Apaches parisiens font la une du Petit Journal


Le Petit Journal est un quotidien papier parisien, plutôt républicain et plutôt conservateur. Il a été fondé en 1863 par Moïse Polydore Millaud (ça te fait une belle jambe).
Du coup rien à voir avec le Petit Journal d'aujourd'hui (RIP Yann Barthès).

Tiré à 1 million d'exemplaires en 1890, ce canard était très populaire dans la capitale et touchait énormément de personnes, c'était le quotidien le plus lu à Paris à cette époque.

On a sélectionné trois unes du Petit Journal où Les Apaches sont à l'honneur.

1) Dimanche 15 Octobre 1905

"La Lutte contre les Apaches", voilà qui donne le ton du journal. Deux enfants de commerçants tentent de lutter contre deux voyous venus les racketter. 

Déterminés et bouteilles à la mains, ils font fasse à ces deux braves fistons, fervents défenseurs du commerce familiale. Une scène somme toute classique dans le quotidien de la capitale.

Gang de Paris dans le journal

2) Dimanche 17 Novembre 1907


Alors que les jours passent, le nombre de jeunes délinquants augmente de jour en jour dans la capitale. De plus en plus de rôdeurs, de plus en plus jeunes voyous paresseux. Des jeunes qui ne travaillent pas et sèment la terreur en volant et pillant les habitants. Le taux de criminalité s'accroit à vue d'oeil.
Effrayés les citadins appellent la police qui est ....au bistrot !

Les Apaches dans le Journal

3) Dimanche 20 Mai 1907
Encore un dimanche, encore les Apaches. Cette fois c'est les pompiers qui en prennent pour leur grade. Pendant l'incendie d'une usine, des voyous attaquent des pompiers en service et crèvent les tuyaux qui servaient à éteindre le feu.
C'est les grandes eaux de Versailles. Pendant que les flammes s'emballent, les pompiers prennent l'eau !

Les gangs de Paris dans le journal

Tu te dis que c'est pas grand chose, mais on ne t'as pas montré le pire...


Laisser un commentaire


Les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés