Saison 2 : Enfants de la Rue

La génération qui s'est approprié la rue

Les enfants de la rue, voilà comment on pourrait appeler la génération qui au fil du temps a choisi de s'approprier la ville, ses rues, ses impasses et son architecture. Où chaque recoin de quartier à son secret et où chaque habitant à son histoire.

De l'enfance passée sur les bancs à regarder les plus grands, aux nombreuses heures au city-stade pour des parties de foot interminables, la jeunesse grandit dans la rue, en adopte les codes...

La mentalité et les codes des enfants de la rue

Les Enfants de la rue ont créés leurs disciplines, mis en place des nouveaux codes vestimentaires, des nouveaux comportements, un nouvel argot. Parce que vivre dans une ville modifie les codes corporels de perception et la relation que l’on entretient avec le monde et les autres.

Ils ont créés une nouvelle ère, au fil de leurs envies et de leur évolution au sein de la ville, en quête de nouvelles sensations, de moyens d’expression, ou simplement de liberté.

Sur les toits des immeubles, les Free Runners se promènent au dessus de la ville. Sur les esplanades, les skateurs se retrouvent par dizaine. Sur les murs, les graffeurs expriment leurs arts en toute liberté.

Créer sa propre légende

Cette génération a su s'élever pour créer de nouvelles perspectives artistiques, utilisant pour cela sa créativité, son potentiel physique et ses nouvelles sensations.

En créant, en sillonnant la ville, en recherchant le dépassement de soi, ces aventuriers des temps modernes inspirent les générations suivantes.

Sans toujours s'en rendre compte, ils créer leur légende urbaine.

  

AU COMMENCEMENT, IL Y AVAIT LA VILLE. ET LA LIBERTÉ DE LA DOMPTER.